Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

Au Ciel le Christ s'en est allé: Auf Christi Himmelfahrt allein

  AUF CHRISTI HIMMELFAHRT ALLEIN°
  Mél: Es ist gewisslich an der Zeit EG 149
       RA 111 EG 122
       (Ph 2.1-11; Heb 1.5s,8-14) Jn 15.26
  Elévation suprême du Christ à la Droite
  du Père. 
  1.
  Le Christ au Ciel s'en est allé°,
  le° Chef qu'il me faut sui°vre°! / :|]
  Du mal, du doute, du péché°,
  c'est° lui qui m'en déli°vre°! +
  Puisqu'il demeure dans les Cieux°. 
  il vient de là pour, jusqu'à Dieu°, 
  at°tirer tous ses mem°bres°! (Jn 12.32)
  2.
  S'étant rendu chez le Très-Haut° 
  qui° a les dons suprê°mes°,/ :|]     
  mon coeur ne trouve le repos° 
  qu'au°près de Dieu lui -mê°me°: +
  là où se trouve mon trésor°.,  
  mon coeur s'y porte aussi dès lors°,                                                             
  plein° d'un désir immen°se°! (Jn 17.24)
  3.
  La grâce de ton Ascension°,
  fait° que je la ressen°te°!/:|]
  O Christ, céleste compagnon°,
  ré°ponds à mon atten°te°!+
  Et lorsqu'il me faudra partir°., 
  Seigneur, selon mon grand désir°,
  j'ai°me aller te rejoin°dre°!
 ....................................
  Mél: Es ist gewisslich an der Zeit: 
       EG 149/122; RA 111;147
  - Dans ce Choral de 3 strophes l'alternance
  n'est pas vraiment utile, dans le cas d'un
  Chant de SORTIE.
  - Pour un Chant de méditation, on peut faire
  alterner théoriquement les deux premiers
  couplets et puis, au signe + l'assemblée
  poursuit son chant jusqu'à la fin de la 
  strophe. GP
  - La possibilité de faire revenir le groupe 
  choral à + est souhaitable et confère au
  chant la qualité d'un choeur où toutes les voix  
  sont rassemblées, ce que Luther a sans doute 
  appelé un "choeur plénier"("in vollem Chor")GP
  Mél.*: Es ist gewisslich an der Zeit EG 149;RA 147; 
         NCTC 175; AL 32-09(J.S.B.!)
         de Martin Luther 1529
  Texte: Josua Wegelin(16O4-164O)1636
         revu par Ernst Sonnenmann(163O-167O)1661      
  * Cette mélodie a servi à chanter en allemand 
    des stophes de la séquence(Sequenz:)
    DIES IRAE,DIES ILLA 12è s. voir EG 147
        (~1565) A Wittenberg 1529. 1533 
  Texte en fran.: G.Pfalzgraf en 2OO4: st 1+2 ;/
        en 2OO8: st 3. 









D'après: Auf Christi Himmelfahrt allein°
De: Josua Wegelin,1636+Ernst Sonnemann,1661

Version Allemande:
D'après : Auf Christi Himmelfahrt allein
De: Josua Wegelin en: 1636 revu par : Ernst Sonnemann en 1661
EG: 122  RA: 111

 
 
   
           
Administration 20-10-2017 : 64 visiteur(s)
1012904 visiteurs au total