Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

Ubi caritas. et a-mor, Deus ibi est(Chant de Taizé): version en fr ?

 TEXTE latin de St.Gallen 8è s;(in:  EG 6O8)
 mis en musique par Jacques BERTHIER, M.und Satz,
 Taizé 1981 (Mélodie et composition,Taizé 1981)

 (1)Ubi caritas°.et a°-°-mor°°,         
    ubi caritas°°  Deus i'-bi' est°° . 
    - N'ayant jamais trouvé de texte en français,
    je m'intéresse d'autant plus à l'original latin
    et prends aussi en compte la version en allemand
    qui utilise le mot: "Güte" dont l'équivalent en
    français est: "bonté"*, un mot proche du latin 
    "caritas" contenu au début du texte(1): 

 (2)Wo die Liebe wohnt°-°-° mit Gü°-°-° te°°,(alld.du EG 6O8:)
    wo die Liebe wohnt°°, da ist un'-ser'Gott°°!]              
  REFLEXIONS:
    - La conjonction "et" est le moyen biblique habituel pour
    introduire un parallèle dans les psaumes et la Bible: 
    un procédé très courant dans les textes poétiques 
    bibliques. Il pourrait de même s'appliquer ici:   

 (3) Là où est l'amour°. et la° bon°té°°*;      
     Là où est l'amour°°, Dieu y est'-'aussi°°!              
     -  Une bonne possibilité serait d'éviter toute ambiguité 
     en précisant d'emblée l'original grec "agapè" rendu par 
     le latin "caritas" dont le sens premier est "amour" 
     dans son sens biblique actuel(1 Co 13.): 
 (4) Là où est l'amour°. l'amour° de° Dieu°°,                            
     là où est l'amour°°, Dieu y est'-'aussi°°!
     -  Un ami(Yves Kéler)en se référant à: Earthlink,Thesaurus,
     Hymni, signale que quelques manuscrits anciens portent la 
     variante: "Ubi caritas est ve-ra, Deus ibi est". Cette 
     indication me paraît à la fois très intéressante et 
     judicieuse! "vera" dans le sens de "véritable" ou 
     "authentique": voir  Félix Gaffiot, dans son dictionnaire 
     Latin-Francais ajoute sous "verus" 2.:"conforme à la vérité
     morale, juste" et 3. "véridique, sincère, consciencieux".
        Si l'on accepte ces variantes apparemment anciennes,on 
     obtient pour le français:
 (5) Là où est l'amour°. authen°ti°que°°,
     là où est l'amour°°,Dieu y est'-' aussi°°!
     -  Cela donnerait pour la belle mélodie de Jacques Bertier 
     ci-dessus la forme suivante:
 (1) Ubi caritas°. est ve°-°ra°°,
     ubi caritas°° Deus i'-'bi est °°! 
     -  et en allemand:
 (2) Wo die Liebe wohnt°., und bleibt° wahr°haft°°,
     wo die Liebe wohnt°°, da ist un'-'ser Gott°°! GP 2010|
     ergänzt:2017;2013)
        
  SENS des SIGNES rythmiques dans un texte à base de noires:                  
  ° une blanche; °. une blanche pointée = 3 noires ;°° = 2 
  rondes= 4 noires; - liaison ou vocalise; ' une croche; '-' une 
  liaison mél. entre 2 croches; '-syl' une liaison entre 2 syl.
  à valeur de croches.GP 2O1O) 

D'après: Ubi caritas et amor Texte de ST. Gallen 8è s. (indication de EG 6O8
De: St Gall?, Sankt Gallen,8è s.| Jacques Berthier: Mél. et composition (Satz) Taizé 1981

Version Allemande:
D'après : Wo die Liebe wohnt EG 8O6 Texte et Mélodie en allemand + Composition
De: Jacques Berthier de Taizé 1981: mélodie+ Composition(Satz).
EG: 608  

  Mélodie et composition: Jacques Berthier, Taizé 1981,
  EG 6O8  * Ce mot "bonté" me fait penser à Henri Lacordaire
  (18O2-1861)qui a dit: "Par dessus toute chose Soyez bons!..
  La bonté est ce qui ressemble le plus à Dieu", et c'est 
  ce qui désarme le plus les hommes". Ce texte peut illustrer 
  1 Co 12.13-13,13 et la portée du raisonnement de l'apôtre:
  "Maintenant donc ces trois-là demeurent: la foi,l'espérance,
  l'amour',mais l'amour (en) est le plus grand". Il s'agit 
  de 3 aspects complémentaires d'une même unité où le dernier,
  l'amour de Dieu et entre frères,illustre le premier termer:
  "la foi".
  La maxime du 8è s. de St.Galles est fortement influencée par
  le latin de la Vulgate et l'habitude du parallélisme psalmique
  introduit par "et" qui a souvent une valeur explétive ou
  explicative. GP 20.10.2012               
  ** le mot caritas(=1.la chèreté,le coûteux, 2.l'amour ,
  l'affection,la bienveillance,)a subi l'influence du grec 
  "charis"(grâce,beauté,faveur,bonté).
  En concurrence avec le terme latin "amor",l'amour au sens 
  noble,voir en(1), la bonté(1)où l'agapè a repris du terrain 
  dans l'usage plus récent pour retrouver une dimension plus 
  vaste et plus dynamique que "charité" a perdu.
  L'amour comme la foi sont appelées à s'engager entre les 
  frères et pour les autres,à la suite du Père et du Fils et
  en retour. Il convient de ne pas disséquer la réalité 
  globale et vivante ni de "fendre le cheveu en quatre". Dieu
  est le Vivant et veut avoir son champ d'action parmi nous!
  GP 20.10.1012
 



 
   
           
Administration 26-07-2017 : 325 visiteur(s)
964897 visiteurs au total