Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

* GLORIA PATRI en Ré (SOEST/Lübeck) avec INGRESSUS ( EG 177.2 F)

                                              
 (1)INGRESSUS I ici en Ré(!) mél.selon Soest(/Lübeck)1532,(EG 177.2)+ RA 4rot:
               les Textes sont selon Benoît de Nursie,6è s:
  - OFFICE du MATIN (Ps.51,17): 
  V. Seigneur°,ouvre mes lèvres° (lala°,lafa# sol lala°) 
  R. et ma bouche se met à te louer°!(la la sila la la fa# sol miré°!)
  - Aux AUTRES OFFICES, on peut ne prendre que ce verset Ps 7O.2:           
  V. Dieu°,viens à mon aide°! (la°,la fa# sol lala°,)
  R. Seigneur°,porte-toi à mon secours°! (lala°,silala fa# sol miré°!)
         [On ajoute aussitôt: Le GLORIA PATRI:]
 (2) GLORIA PATRI en Ré selon mél.et texte de Soest(/Lübeck)1532 RA 4rot,EG:043: 
* V. La GLOIRE est au Père et au Fils°,(la la fa# sol la si la la°;) 
  R. et au Saint-Esprit°,(la fa# sol-mi miré°,) 
  V. comme au commencement°,(la _ré solfa#mifa#°,)
     maintenant et toujours°° (lala la si sila°)
  R. et jusque dans tous les siè - cles. Amen°!
    (la la..sol fa# mi...fa# solfa# mi. Miré°!)   
         [On ajoute aussitôt en général: l']
  - ALLELUIA:(cf.fin du gloria Patri EG 177.1;RA 4 rouge et EG O43:)
  V+R.: Al -- lé --- luia°!(Lafa#ré|solfa#miré|miréré°!) 
  - En CAREME et dans le DEUIL: 
  V+R.
  - Le  mé rite t'en revient,Seigneur°,|Roi de l'é ternelle gloi-re°!
   (fa# sollala...la la la,..sol la°,()|fa# la..fa#ré solfa# miréré°!)

  *****************************************************************************
  Voir les Remarques pour le Gloria Patri au N° précédents EG 177.1 dans les 
  Notes.
* BREF APERCU sur mes recherches sur le GLORIA PATRI (14 février 2013):
  - Les doxologies comme genre littéraire ont le mot clef doxa précédé de l'
  article en grec dans le NT, cela n'est pas possible en Latin! Or, à partir  
  du 2è/3è s.,le Latin a pris dans les grandes villes en Europe de l'Ouest le
  dessus sur le grec:
  - On peut penser qu'aux conciles de Nicée(325)-Constantinople(381) on a su en
  tenir compte dans la formulation du Petit Gloria en Grec pour favoriser 
  l'équivalent en Latin qui ne connait pas l'article devant les substantifs...!
  Ce n'est plus le cas de nos jours dans les langues modernes: En tenant 
  compte de cela et du fait que le latin et le grec classiques se servent du 
  datif et de la copule "est"(en général sous entendue pour exprimer l'idée 
  d'AVOIR, on peut mieux saisir le sens du Petit Gloria. - en allemand, par
  ex.,en recourant au verbe "avoir"(=haben)de sorte qu'on pourrait dire: (en 
  partant du EG 177.2/RA 4 rot:)
  - Die EHRE hat der VATER und der SOHN°|und der HEILIGE GEIST°,
  ..La..lala fa# sol lala si...la..la°° |la  fa# solmimi ré°,)    
  wie es war im  An - fang°,|ist jetzt und immerfort° und in alle  E  -  -wigkeit°.  
  la la..ré sol fa#mi fa#°, |la..la...la..si si..la° sol fa# mifa#solfa#mimi ré° .
  Amen°!(ré°ré°!)
  Cela est conforme au grec et au latin:
  - GLO°RIA PATRI ET FILIO°(la°fa#sol lala la silala°
  R. ET SPIRITUI SANCTO° (la lafa#solmi miré°) 
  - sicut erat in principio°](lala lala ré solfa#mifa#°
  R. et nunc et semper° et in saecula  saecu lorum.Amen°!
  ..(la la..si..si la° la sol fa#mifa# solfa#miré.réré°!  .
  ***********************************************************************************
   Das GLORIA PATRI ohne ARTIKEL und  der Kopula:  (ESSAI)
  -EH°RE DEM VATER UND DEM SOHN (la°fa# sol lala si la la°)
  R. und dem Heiligen Geist° (la fa# solmimi ré°
                                                        (la°() fa#sol la°( ) si la la°() la fa# sol-mi mi ré°)
                                                            fa#() sol fa# solfa#mi()miré°!)













D'après: INGRESSUS: Ps 51.17+Ps 70.2 + Gloria Patri
De: Benoît de Nursie,6è s(<480-547)

Version Allemande:
D'après : EINLEITUNG zum Stundengebet (INGRESSUS)+GLORIA PATRI et FILIO...
De: De: Soest 1532( cf Lübeck) adaptation Georges Pfalzgraf < 2012-2013)
EG: 177.2  RA: 554.2

(1)Mél. d'un Gloria Patri en Ré de Soest(Lübeck)1532,connue en 
Alsace-Moselle et dans l'EELF (Paris et Montbéliard),mais mal 
adaptée en français!(Recueil de Cantiques à l'usage des Eglises
Evangéliques de France, Paris-Montbéliard Strasbourg,1923
VIII. Chants Liturgiques II,3)["évangélique" y est en français la 
transposition du mot allemand: "evangelisch" = conforme à l'Evangile"
dont se servent de préférence les "protestants" de langue allemande. 
En France, on préfère le mot d'origine latine venant de "pro|testare"
= "témoigner pour"(témoigner de sa foi,de son innocence,etc); le 
contraire s'exprimait par le latin: "contestare =con(tre)tester, ou:
"contester avec"./- "protester contre" joint 2 contraires: "pro=pour" 
et "contre", ce qui est un étrange et méchant avatar linguistique..
(Pour l'origine du terme français se référer au début du texte latin 
de la Préface à la Confession d'Augsbourg présentéé à Augsbourg en 
153O devant l'empereur Charles Quint. On peut se référer à l'édition
scientifiq. triglotte,éd.luthérienne Paris-Strasbourg, 1949.

COMMENT DIRE le PETIT GLORIA en FRANçAIS?
Notre langue n'a pas la même flexibilité que l'allemand ou d'autres
langues modernes ou anciennes. De plus en français on ne peut pas 
renverser l'ordre de la phrase! Pour rendre l'original il convient 
de trouver une solution qui ne trahit pas le sens du texte en lui-même!. 
   Il est évident que le GLORIA PATRI est à comprendre comme une
formulation à l'INDICATIF, comme le laisse entendre l'ajout du Synode
de VAISON-la-Romaine: sicut erat...(6è s. EG 177.1).
   Il ne faut surtout pas se laisser aller à recourir au subjonctif: 
"Gloire SOIT(!) au Père..",comme s'il y avait un "sit" dans les textes
latin et grec! On peut conserver la mélodie transmise du EG 177 en
l'adaptant au texte pour que l'ensemble fasse sens et puisse être compris.
   Peut-on éviter la copule "est" dans la formulation en français et 
même du verbe "avoir" (hat ou haben)? On peut l'essayer en évitant le 
"soit" dans la mélodie du EG 177.2 Au besoin on pourrait même essayer
la préposition "pour":
   [La] Gloire pour le Père et le Fils ..au lieu de: Gloire au Père et au
Fils..: Cela fait une à deux syllabe de plus..     
   Le mode du verbe sous-entendu dans les doxologies a été l'un des
principaux sujets dans mon Mémoire de Licence présenté en 1961: "Les
doxologies dans le NT"[avec comme sous-titre:"Etude exégétique d'une
forme littéraire"].
   Pour le mode de la copule sous-entendue,voir:"GOTTESDIENST leben", 
Christian Schmidt et Thomas Melzl p.201-225; mabase-verlag,Nürnberg 
2011;  www.mabase-verlag.de   ISBN 978-3-939171-25-6) 














   SENS des SIGNES RYTHMIQUES dans un texte à base de noires):
          ° = blanche; tiret: - = liaison ou  vocalise; = répétition de la note
          précédente; _ la note qui suit est à la tierce [ou à la seconde] inférieure;
          |la|: ou |fa#|:.. rester sur cette note( =corde de récitation[pourquoi ne pas dire:
          "le tenor", de "tenir" la même note;(en alld: die Tuba); | signe pour attirer 
          l'attention sur un changement ou sur la fin d'un vers en notes.
   Trad. et adaptations en français: Georges Pfalzgraf,(<2OO7) oct.-nov.2O1O; 2011/2013/14
   *  Forme raccoucie avec "au": pour équilibrer la formulation, on pourrait aussi utiliser 
      la formulation du Gloria Patri avant le 6è s, en omettant "sicut erat in principio"
      ajouté en Occident (à Vaison-la-Romaine en 529, canon 5), mais sans l'abandonner, car 
      elle contribue au sens profond du petit gloria par un renvoi à Gen 1.s..! GP
 
   
           
Administration 01-05-2017 : 98 visiteur(s)
921705 visiteurs au total