Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

SANCTUS TRINITAIRE 1542: Heilig ist Gott,der Vater(RA 36 r) Braunschweig1542+Santus XVII

 1. La PREFACE à l'ACTION de GRÂCES(comme en EG 158.1 et 3) et 6) INTRODUCTION
       (ESSAY s'adaptant mieux à la tonalité de ce Sanctus:)  EG 185.1 
     - Le Seigneur est avec vous° (ré mifa# ré mifa# mi°)   
     R. et avec ton esprit° .(ré mifa# ré fa#mi°) /
     - En haut les coeurs-...(fa#sol fa# mi-fa#..)
     R. Nous les tournons vers le Seigneur° (fa# mi fa#sol fa# fa# miré°)  
     - Rendons grâ -ces au Seigneur,[notre Dieu*]°![*omis pour petite assemblée!]                                                
      (fa#sol  fa#mifa# fa# fa#fa# ,[réfa# sol]°! 
     R. C'est important et juste°! (sol fa#mifa# mi miré°!)

 L'ACTION DE GRÂCES*': 1è partie plus générale peut aussi être en rapport avec les 
                       lectures du jour. Cet ensemble donne sur le Sanctus:                                   
 2. SANCTUS TRINITAIRE: Braunschweig 1542; Wittemberg 1543,(connu en Alsace,:RA 35 rot:)
  R. Saint es -tu,ô Père°! Saint es -tu,ô Fils°!(ré fa# la,lasila°! fa# sol la,sol la°)
     Saint es  tu,ô Saint Esprit°! (la ré sol, fa# mi miré°!)
     Seigneur,Dieu des "troupes célestes°]"! (fa#fa#,fa# mi fa#fa# rémiré°!)(Luc 2.13*')         
     Toute la terre  est pleine de ta GLOIRE°! (lala la sila  sila si do# réré°)
    `Osan-na  dans les lieux très hauts°! (lala-sisol fa# sol fa# mi ré°!) 
     Béni - est CELUI qui VIENT dans le NOM du Seigneur°!
    8rérési do# lasi...do# ré...ré ..ré si..la si..la°!
    `Osan-na  dans les lieux très hauts°! (lala-sisol fa# sol mi mi ré°!)

              *' Luc 2.13 Dieu des troupes célestes" [ou: "du Ciel"/] 
                 Seigneur,Dieu des troupes célestes:(fa#fa#,fa# mi fa#fa# rémiré°) 
                 Apo 4.8(un hapax du NT:) "Seigneur,Dieu,le Roi de l'univers°"       
                 "fa#fa#,fa#,mi fa# fa# rémiré° (bien différent de Luc 2.13!):
              Dans les Prophètes tardifs le terme hébreu Tsébaoth est rendu par 
                 "Pantokrator": Celui qui a le Tout(=l'univers) en son pouvoir 
                 (=le Tout-Puissant; l'Omnipotent.)  
 L'ACTION DE GRÂCES*': 2è partie: l'événement Jésus,le Christ + l'Institution, puis:
                       3è partie: la prière eucharistique pour l'Eglise en général. 
                 Après la doxologie,l'Assemblée fait sienne toute l'ACTION de GRÂCES
                 par son AMEN (1 Cor 14.15-19; Justin vers 150 à Rome Apolog.1.67,66:
 3. R. A---°--|ME°N!(rémifa#sol°fa#mi|ré°mi)/ ou: A-men°!(fa#-sol#la°)[verset de 1582,
                 RA 16 rot et 18 rot]                    
 4. NOTRE PERE: EG 187.1(F)cf selon Frankfurt/Main 1584(EG 187 F) ou une autre mél.         
  ................................................................................
 5. LA FRACTION DU PAIN:
     - Le pain que nous rompons°, est la communion au Corps du Christ°(faire le geste)
       (|mi|: mi mi mi mi miré° , ré..fa# solsolsol fa# sol fa# ré° ..   
       pour les membres qu'il rend saints°(mi fa# solsol sol fa# ré°!)
          [Elle  peut se poursuivre par le: Ta Hagia tois hagiois:(texte antique orth]             
     - Le Sanctuaire est aux saints! (ré mimimi ré mi fa#°!(EG 187.1)      
     R. Un seul est le Saint°!,un seul,le Seigneur°(fa# fa# = = mi°!fa# fa#,fa# fa#mi°:)
       Jésus,le Christ° à la gloire de Dieu le Père°. A - -  -men°!
      (fa#ré,mi ()sol° solsol lala sol fa# ré mi°mi° Rémifa#mimi°! 
 6. L'HYMNE de la FRACTION du pain: XVII (du 13è s. simplifié)
    1-3 Christ°, Agneau- de Dieu° ..(La°,fa#ré-mi mi ré°,..)
        qui enlèves le péché- du monde° (ré fa#lala la siré-si la sila°..)
    1+2 aie pitié- de nous°(la fa#ré-mi mi ré°°) 3 donne -nous- ta paix°(lafa# ré-mi mi ré°)                      
 L'assemblée ajoute cet AGNUS DEI ou un autre tel que: EG 190.1 en Ré (B) lorsqu'un pain 
 est offert pour la communion: il faut prendre le temps de le rompre en morceaux en vue de
 la communion sacramentelle: les "hosties" préparées à l'avance sont un commode et facile
 succédanné (un ersatz qui facilite la tâche. SUITE et FIN voir sous EG 190.5
 *********************************************************************************
 2.  Les authentiques formulations liturgiques ne peuvent être pressés
   dans n'importe quelle formule mélodique: le texte y est impérativement
   premier de sorte que la mélodie doit lui être adaptée ou sinon rejetée.
   Les accents du texte et de la mélodie doivent coïncider!

D'après: Heilig ist Gott,der Vater!RA 35rot; EG 053 (Sanctus Trinitaire: trinitarischer Heilighymnus)
De: (11è s).Braunschweig 1542./Adaptation en franç.:GP 2OO7 +AGNUS XVII

Version Allemande:
D'après : Heilig ist Gott,der Vater, d'après RA 35 rot (11è s).
De: ?
EG: 185.6  

   REMARQUES: 
   1.  Ne pas inciter à penser qu'il y a trois dieux: Cela serait tout à fait
   contraire à l'enseignement et à l'exégèse: "le Père et le Fils et le Saint
   Esprit" sont l'unique Dieu, le Dieu Un et Vivant!: ils sont unis dans le
   même et Unique NOM! (Matt 28.19b): Le SEIGNEUR! Ex 3.4,12,13s,18 
   C'est pourquoi je nuance la formulation de ce Sanctus Trinitaire. 
   2.  Pour l'expression (1) Deus sabaoth(en héb: Tsébaoth)=Gott der Heerscharen,
   Dieu des saintes cohortes,] (2) Dieu des troupes célestes;(3) le "Tout -Puis- 
   sant"= ho Pantokrator= Omnipotens= Maître de l'univers =(Dieu), le Roi de    
   l'univers= Dieu,le Maître de l'univers,[je rétablis ces explications perdues!] 
    
   3. Ce SANCTUS Trinitaire se rapproche du TRISAGION qui réserve la sainteté à 
      la seule Trinité et en exclut tout élargissement: ce dogme est fortement 
      souligné dans l'orthodoxie, sa liturgie et ses offices. Cela pourrait
      expliquer pourquoi Luther a exclu d'emblée l'invocation des saints dans la 
      Litanie.       
   4. Dans Es 6.3 l'expression "toute la terre" désignait d'abord "la terre d'Is- 
     raël", mais ici, elle prend le sens de: "toute la terre habitée" Act 1.8s;
     1 Cor 1.2: "en tout lieu" (du monde[et hors de notre monde, si le Créateur 
     l'accorde dans l'avenir]! (GP)
   5 Dans la "Liturgie de Jacques",F.E.Brightman,Lit.EASTERN.1896 p.5O,85,14,283 
      etc et des textes influencés par celle-ci on trouve inséré le terme grec
     `o noos(=la pensée",der Sinn)devant "les coeurs",le terme biblique:"lèv =
      coeur",dans des régions où presque dès le début les Eglises se trouvaient au
      carrefour des cultures sémitiques et gréco-latines et autres: n'est ce pas 
      aussi notre cas? On pourrait juxtaposer les deux termes:"la pensée, les 
      coeurs", "EN HAUT LA PENSEE,LES COEURS".. (fa# sol fa# mi fa#, miré...)  
   R. "Nous les tournons vers le Seigneur" (convient à la fois aux deux termes 
      techniques venant de milieux culturels différents. 
   Luther dans sa traduction de l'AT y avait utilisé l'expression éloquente: 
      "Wir neigen sie (die Herzen) zum Herren!"voir Jos24.3;1 Kön 8.58;Ps 119.36;
       Spr¨2.2;21.1/ etc.elle répond bien aux paroles des récits de l'INSTITUTION;  
   6. Le Sanctus doit s'intégrer dans l'Action de Grâces qui est un genre 
      littéraire: il commence par une introduction (la préface à l'ensemble de
      l'action de grâces: cf 1 Chron 29.20[+10-20];Ne 8.6)] et s'achève par l'AMEN
      final de l'Assemblée Néh 8.6; 1 Cor 14.16). L'Action de grâces s'adresse au
      Dieu "tri-un" (et ci-dessus,dans ce Sanctus trinitaire, très nettement à la
      Trinité toute entière: au NOM du Père et du Fils et du St Esprit) GP 
     


   
 
   
           
Administration 14-12-2017 : 296 visiteur(s)
1125967 visiteurs au total