Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

(1)L'Enfant-Christ avec sa clochette! (2): KLING, Glöckchen,klin'ge'lin'ge'ling. 2 JEUX de NOËL

(1)L’ENFANT-CHRIST AVEC SA CLOCHETTE (JEU de NOËL chez un particulier où il
 y a des enfants(EG 48.1)dont l'enseignement est: savoir accueillir le Christ.   
  [Devant la porte,l'Enfant-Christ portant une bougie d'une main et de l'autre
** une clochette qu'il fait tinter. Il chante:]
- Clo°chette,fais' ding' ding' ding' ding, fais° ding,ding,ding°!
[Tous l'entendent et le reprennent avec les enfants 2 fois:]
R. Clo°chette,fais'ding'..(ré°si do,ré'mi'ré'mi'ré)(do°la ré si°!)(bis)

Puis l'Enfant-Christ chante la première strophe de son  CHANT:
  1.
  - Vers tous je m'avan°ce° dans le froid inten°se°:
    la....la..si..solsi°la° do...do..ré..si do°si°)
    ouvrez-moi la por°te° pour ce que j'ap por°te°
    la la -si..do#ré° la°,si..8mi()ré ()do#mi° ré°
  [spontanément tous reprennent:] 
  R. Clo°chette, fais' ding' ding' ding' ding, fais°' ding ding ding° (bis)
  Puis l'Enfant-Christ chante la seconde strophe:
  2.
  - Garçons et fillettes, à tous je répète:
    Ouvrez -moi la porte, je vous réconforte! 
  [tous rajoutent spontanément:] 
  R. Clo°chette,fais' ding',ding',ding',ding, fais° ding,ding,ding°! (bis) 
  Puis l'Enfant-Christ ajoute une 3è strophe:
  3.
  - Voyez la Lumiè°re°  qui vous vient du Pè° re°! 
    Moi,Je vous révè°le° la joie  éternel°le°. 
  [Tous comprennent et répondent spontanément:]
  R. Clo°chette,fais'ding'ding'ding'ding, fais°ding,ding,ding°! (bis)
  [et aussitôt les enfants jubilent et en hâte ils ouvrent la porte et 
  accueillent l'Enfant-Christ avec une très grande joie! C'est le but
  essentiel de tout ce Jeu!]
 Traduit et adapté en français: Georges Pfalzgraf <2OO2
*******************************************************************************
(1)TEXTE ORIGINAL: KLING°,GLÖCKCHEN,KLIN'GE'LIN'GE'LING..(Karl ENSLIN,1819-1875):
**S'Christ-Kind klingt mit seinem Klöckchen vor den Türen und singt darauf:
  -  Kling°,Glöckchen,klin'ge'lin'ge'ling, kling°,Glöckchen, kling°! 
  .....D°,..8 B....C,...D'..E' D'..E' D,.....C°..,..A...,D ,...C°!  

  R. Kling°,..(Alle Anwesenden mit den Kindern wiederholen es mit Freude (2 mal]

Darauf beginnt s'CHRISTKIND das folgende LIED mit der ersten Strophe:
   1.
   - Lasst Mich ein, ihr Kin°der°, ist so kalt der Win°ter°,
   ...A.....A... B,..G... B°..A°,..C....C..D....A...C°..B°,
     öffnet mir die Tü°ren°, lasst mich nicht erfrie°ren°!
   ..A...A...B...C#..D° A° ,..B...8.E....D....C#..E°..D°!  
   [alle wiedederholen spontan: Mel  wie Oben]
   R. Kling°,Glöckchen, klin'ge'lin'ge'ling, kling°,Glöckchen,kling°! (bis)
   Danach singt S'Christ-Kind die 2.Strophe wie in 1.:
   2.
   - Mädchen,hört, und Büb°chen°, macht Mir auf das Stüb°chen°,
     bring euch viele Ga°ben°, sollt euch daran la°ben°! 
   [alle antworten spontan: wie oben]
   R. Kling°,Glöckchen,klin'ge'lin'ge'ling, kling°,Glöckchen,kling°! (bis)
   [Darauf singt s'Christ-kind die dritte Strophe:]  
   3.
   - Hell erglühn die Ker°zen°, öffnet mir die Her°zen°,
     dass ich euch erfreu°e° jeden Tag aufs neu°e°.[Alle wiederholen spontan:] 
   R. Kling°,Glöckchen,klin'ge'lin'ge'ling, kling°,Glöckchen,kling°! (bis) 
   [Darauf jubeln alle Kinder, öffnen sogleich dem Christkind die Tür und
    empfangen es mit grosser Freude.]

§**- S'Christ-Kind,sehr freundlich,verteilt aus einer Tasche sinnvolle(!)
  Geschenke, Bredle,Orangen oder Mandarine,Süßigkeiten,Chokolade, und
  auch Dinge, die die Eltern bereitet haben und auf einem Zettel das 
  Chritkind davon wissen lassen. [Beim Sinnvollem bleiben]

D'après: Kling,Glöckchen,klingelingeling
De: Benedikt (Benoît) Widman,1820-1910/ Textes: Georges Pfalzgraf 2002+ explications.

Version Allemande:
D'après : Klking,Glöckchen,klingelingeling( Adaptation en français en 2002)
De: Karl Enslin 1819-1875 Le jeu peut commencer plus prosaïquement par la p 2
EG: 48.1  

(1)Mél: JEU populaire,Veillée de NOËL, mél: Benedikt Widmann(182O-191O)    
        Texte: K.Enslin 1819-75  Voir EG 48.1
   MISE en oeuvre: Au début de la veillée de Noël avec les enfants,
   la porte étant close, une douce personne féminine représentant 
   l'Enfant Christ,toute de blanc vêtue, portant une bougie allumée en
   une main et **en l'autre une clochette qu'il fait tinter..Il chante
   devant la porte et tous reprennent le Refrain, car Christ-demande à 
   entrer pour apporter la lumière du Père que Jésus,le Christ est lui-
   même pour nous et aussi pour le monde entier (Jean 8.12). 
    Ce jeu se fait le mieux sur l'initiative de la mère qui va contacter
  **une adolescente douée,intelligente et pleine de douceur:elle embrasse
    tous ceux qui sont présents et distribue des cadeaux pour rappeler
    le DON du Père en son Fils(Jean 3.16).  
   *Le tintement de la clochette est une allusion à la triple sonnerie 
   des cloches(dans les paroisses rurales encore récemment)pour y inviter
   à s'y rassembler en Eglise et y accueilllir dans l'Esprit Saint le
   Christ,Rédempteur,Sauveur,Seigneur et Tête du Corps qui est l'Eglise. 
 L'adolescente,dans sa fonction de l'Enfant-Christ,distribue des cadeaux-
 **symboles aux enfants et aux autres(certaines Bredle,des pains d'épices,
 petits-fours et puis il lit sur un feuillet d'autres dons offerts à des
 particuliers présents,mais en principe pas n'importe quoi.
 ** Ne pas dire n'importe quoi ni mentir! A la fin du Jeu l'adolescente      
   partira aussitôt, en faisant au revoir de la main,un léger geste de
   la main droite signifiant: Au revoir (en anglais: to wave off) avec
   le sens ancien:"ma/la bénédiction t'/vous accompagne".<2002,Gges.Pfalzgraf

(2)DE HANS TRAPP,le Méchant,puis s'CHRISTKINDEL:UN JEU DE NOËL(ALSACE du NORD)
   NB:Dans nombre de familles on commence le Jeu par HANS TRAPP,Seigneur 
 corrompu au château du BEWARTSTEIN pas loin de Wissembourg. Il capturait
 des marchands de passage,les enfermait dans les cachots de son château et
 ne les libéra que contre de fortes rançons,c'est tout le contraire de ce 
 que nous enseigne l'Evangile sur le Père et le Fils! Le Fils n'est-il pas
 venu nous racheter en offrant sur la croix son sang de Fils comme Rançon
 pour notre Rachat de l'état de pécheurs et faire de nous des fils et des
 filles de Dieu?! Le Méchant nous fait tant de tort et nous gâche la vie!  
 C'est l'idée que les moines très cultivés de Wissembourg voulaient exprimer
 en plaçant dans le Jeu Hans Trapp avant la venue du Christ-Kind!Les deux
 ne sont pas des compagnons,mais les contraires l'un de l'autre! Ne fau-
 drait-il pas dans la pratique actuelle corriger la figure du Hans Trapp
 pour la rendre à nouveau plus vraie et plus éloquante? "Père fouettart" 
 est fort impropre! Père Noël pourrait désigner plutôt le Père céleste...
   Le Méchant H.Trapp cherche à enfermer dans ses sacs symbolisant les 
 cachots du Bewartstein et continue sa terreur jusqu'à l'arrivée du Christ-
 Kind qui fait tinter sa clochette pour qu'on l'accueille(Pratiquer les 
 lignes 4-7 tout au début).Cela suscite la joie de toute l'assistance sauf
 de H.Trapp! S'Christ-Kind entend l'appel au secours des siens et prend leur
 défense. Puis,il chasse le Méchant qui,tout penaud,quitte les lieux. Toute
 l'assistance est dans la joie et applaudit l'Enfant-Christ. C'est dans ce 
 sens,qu'il faudrait,je pense,corriger le JEU! Achever le JEU par le §** et**  
 
   
           
Administration 14-12-2017 : 297 visiteur(s)
1125968 visiteurs au total