Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 441

Retour

Imprimer

Tu fais grâce et donnes vie.: Wunderbarer Gnadenthron.

 *WUNDERBARER GNADENTHRON,

  EG 38(en MI min); RA 44 
           
  Jésus rend le "pauvre" riche.
  
 
  1.
  Tu fais grâce et donnes vie,  
  Fils de Dieu, fils de Marie,/
  Dieu,tout Homme et faible Enfant,    
  Dans la Crèche, rayonnant, +  
  Chef de toute éternité,             
  Roi d'immense majesté,  
  que bénit ta chrétienté.

  2.
  Tu viens, pauvre et dépourvu,
  toi qui m' offres le salut,/
  Tu te rends petit, Seigneur,
  mais c'est pour sécher nos pleurs,+ 
  Car au monde entier tu veux,
  révéler que toi, grand Dieu, 
  tu es bon et merveilleux!

  3.
  Renouvelle chaque jour, 
  ta faveur et ton amour,/ 
  et ne m'abandonne pas, 
  quand la mort s'en prend à moi!+
  Je désire contempler,
  ta divine majesté, 
  sans fin, dans l'éternité!


  ......................................
  NB: Cette mélodie de 7 vers, à 7 syllabes
      chacun, exprime symboliquement la plénitude
      contenue en Jésus le Christ.

   

D'après: Wunderbarer Gnadenthron / In Natali Domini 15è s
De: Johann Olearius,1611-1684(1665)

Version Allemande:
D'après : Da Christus geboren war EG38//RA34
De: Johann Olearius(1665)
EG: 38  RA: 44

  Mél: Da Christus geboren war(In Natali Domini)
       15è s)       EG 38(Mi:2#) mieux que RA 54
       (en Sol,1 b)15è s.frères moraves 1544;
       Frankfurt/Main 1589

  Cette mélodie de 7 vers à 7 syllabes chacun revient à
  3 reprises dans le RA 22; 44 et 54,et une fois dans 
  EG 38 dans une tessiture moins haute: en Mi: 2#

 *REFLEXIONS: COMMENT CHANTER d'une manière plus vivante?
    -Le procédé de l'ALTERNANCE crée la diversité et
     des possibilités insoupçonnées telles que: se 
     relayer, se reposer,offrir et prendre la relève,
     s'arrêter pour se mettre à écouter et à reprendre
     du souffle, et surtout pour ne pas s'essoufler 
     au bout de quelques strophes.
    -Le chant polyphonique d'un choeur n'interdit pas 
     celui de toute l'Assemblée ni inversement! La saine
     stabilité est dans l'équilibre qui évite les extrêmes
     et ne renonce pas aux principes élémentaires.
    -Savoir antiphoner (chanter dans l'alternance) n'est
     pas difficile, mais exige de jeter un coup d'oeil 
     préalable à la structure du poème et de la mélodie:
    -Tout fait penser que les musiciens étaient attentifs
     à ce qu'avait écrit le poète et qu'ils s'en 
     inspiraient consciencieusement pour éviter de proposer
     n'importe quoi. Mais soyons attentifs au PROVERBE: 
     "Weniger kann mehr sein!"(Le Mieux est l'ennemi du
     Bien!) Il peut être avantageux de savoir se
     contenter de moins, sans pour autant renoncer à 
     prendre des initiatives si des possibiltés y invitent.
     Mais cela n'est souvent que pour un temps...! GP  
    -Ce chant EG 38 (=RA 44) n'est pas un chant de 
     méditation, mais plutôt une HYMNE où l'on s'adresse
     au Fils de Dieu,venu dans l'extrême pauvreté humaine,
     pour se porter à notre secours. GP
 
   
           
Administration 19-09-2020 : 200 visiteur(s)
1650420 visiteurs au total