Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

BENEDICTUS de STRASBOURG(Lc1.68-79) mél.de STRASBOURG (RA 264)

*CANTIQUE DE ZACHARIE: BENEDICTUS de STRASBOURG 1524 (=mél du RA 264)

 mél: RA 264 mél.propre à Strasbourg: GEBENEDEIT SEI Gott,der Herr(RA 264)
 [ou: RA 451=EG 364*: mél.de Claudin Sermisy:Was mein Gott will,gescheh allzeit,
      utilisée habituellement et plus connue.] CI-DESSOUS nous rappelons la 
 Mélodie ORIGINALE de Strasbourg <1530(RA 264): BENEDICTUS de SRASBOURG (<1530):
 
 (_Do° sol sol fa° 8do° sib la sol°)| (sib° sol fa mib _do mib-ré do°°) :|] 
 (_do° sol sol fa° 8do° sib la sol°)| (sib° sol fa mib _do mib-ré do°°)
 (_do° mib fa sol° mib° sol la sib°)| (sib° do 8mib ré do sib-la sol°)| 
 (sib° sol fa mib° sol° mib ré do°)|8do°sib mib ré do|sib.la'solfamib°ré°do°°)*
..........................................................
 *[Plus connue est la mél.de Claudin de Sermisy de 1529 EG 364;Anvers 1540.]
 l.
 "BE°NI est le° Dieu° d'Israël°| qui °visita son peu-ple°°, / :|] (+)
 car° son amour° est° éternel°| et° le rachat son oeu-vre°°/ 
 Au° roi David° il° sus°cita°,| pour° venir à notre ai-de°/
 le° Christ,notre° Sau°veur et Roi°,|8pré°dit par les Pro|phè.è'-- -°-°tes°°!* 
 2.
 Par° lui le Sei°gneur° nous maintient°| et° montre sa justi-ce°°./ 
 Il° nous déli°vre° de la main°| de° ceux qui nous haïs-sent°°/ 
 Il° lui plaît de° ma°nifester°| sa° grâce envers° nos pè-res°/
 et° de témoi°gner° sa bonté°()| 8à° ceux qui le ré|vè.è'-- -°è°-°rent°°!* 
 3.
 Il° se souvient° dans° son amour°| de° sa divine Allian-ce°°:/
 Il° veut nous ai°der° pour toujours°| à° vivre en sa présen-ce°°,/ 
 Pour° que, comme il° nous l'a promis°,|nous° le servions sans ces-se°,/
 dé°livrés de° nos° ennemis°|8et° tous pleins d'allé|gres.è'è-- -è°-°se°°!* 
 4.
 Du° Très -Haut, toi° pe°tit enfant°**,| tu° seras le prophè-te°°:/ 
 Va°, prépare en° le° précédant°| la° route pour ton Maî-tre°°!/ 
 A° tout le Peu°ple° tu devras°| don°ner la connaissan-ce°/ 
 de° Celui qui° le° sauvera°| 8et° prendra sa dé|fen.en'-- -°-°se°°!
 5.
 Dieu°,notre Dieu°,dans° sa bonté°| nous° fait miséricor-de°°!/
 La° rémission° de° nos péchés°,| voi°ci qu'il nous l'accor-de°°!/ 
 Sur° ceux dans l'om°bre° de la mort°| se° lève la Lumiè-re°/ 
 et° l'Astre qui° nous° vient d'en haut°,|8nous° guide vers le|Pè.è'-- -°-°re°°!  
 6. Ce GLORIA PATRI versifié peut conclure tout ce chant selon Zacharie***:
 Hon°neur et Gloi°re à° notre Dieu°| et° à son Fils Uni-que°°/
 Pour° nous il vient° du° haut des Cieux°|et° nous transmet l'Esprit -Saint°°/
 Dans° l'Allian ce il° nous° faut rester°| a°vec tous les fidè-les°: /
 Dieu° nous appel°le à° l'honorer°|8jus°que dans tous les|siè.è'-- -°-°cles°°! +
 A°-° men!°°(=do°-si° do°°!) 
...........................................................
 * cf. le latin: Benedictus Dominus Deus Israel:trad.litérale du
   grec: Eulogètos Kyrios...(Lc 1.68) qui en alsacien de 
   Strasbourg fut rendu par: Gebenedeit(sei*'...) selon une tendance
   médiévale en Occident d'insérer partout un "sit"(=soit)*' que la
   Vulgate et le Latin ne connaissent pas; le sit est aussi absent
   du grec et de l'hébreu! Voir la tournure en allemand:
*' "Gelobet sei*'" en RA 98 et 32 = (EG 103 et 23)! mais en anglais:
   "Blessed is", "BENI" est": Le Peuple s'engage à louer Dieu,le SEIGNEUR,
   qui a fait Alliance avec ses Pères,ce qui lui permet de l'appeler:
   "Notre Dieu" et de le reconnaître comme le seul et authentique ROI pour
   le monde entier et pour l'éternité.
       Le Dieu d'Israël" est la source et la première cause de toute bénédiction,
   ce qui doit conduire à le bénir: Nous te louons, Nous te bénissons(cf la
   Louange après le grand GLORIA Lc 2.14: EG 18O.1, 3è ligne;RA 10rot,4èlig.GP  
 ** Jean le Baptiste,le précurseur du Christ(Mt 3.1-17) *** Luc 1.67-79

D'après: Le BENEDICTUS de Strasbourg<1530 RA 264 (EG 364)
De: Luc 1.68-79: CANTIQUE de ZACHARIE

Version Allemande:
D'après : Das BENEDICTUS von Strasbourg (mél. propre)
De: ?
EG: 364  RA: 264

  Mél: La mélodie d'origine du BENEDICTUS de STRASBOURG <1530
       conservée dans le RA 264: "Gebenedeit sei Gott,der Herr".
       Exubérante,elle est remarquable par son ambitus
       qui dépasse l'octave! (pas difficile à chanter!)
   ou: Moins grandiose, mais plus connue et remarquable est la
       mélod. du RA 364: "Was mein°Gott°will,gescheh/das gscheh allzeit"
       EG 364 = RA 451 de Claudin de Semisy(1529).Anvers 1540 .       
     [Dans AL 33-03,la vocalise a un rythme plus difficile!]     
      Claude(ou: Claudin)de Sermisy 1529,1540; Anvers.1572.1624.
      RA 451;= EG 364    
  Le texte se prête bien au chant alterné couplet après couplet à /
      Le rythme de la mél.du RA 451 et EG 364, mieux connu, peut
      facilite ce chant de ZACHARIE.) 
  Il est avantageux de chanter ce CANTIQUE du NT dans l'ALTERNANCE
     couplet après couplet à / .
     - soit entre des hommes ou des femmes de même timbre et L'assemblée,
     - soit entre un bon soliste (ou un groupe choral de même timbre)
       et l'Assemblée.
 SUGGESTION: Pour retrouver quelque peu un usage du chant français 
      d'autrefois longtemps sans l'orgue et sans la polyphonie en bien
      des lieux, l'orgue pourrait "intoner" le chant alterné par un bref
      jeu doux et accompagner doucement le groupe II (en principe l'
      Assemblée, sans l'écraser)
 *'   Pour l'abus de l'usage du "sit" se reporter à ma contribution
     "Der Gruß kurz vor der Epistel" p.201 in: "Gottesdienst leben"
      60 Jahre Lutherische Liturgische Konferenz in Bayern (LLKB)
      Herausgeber: Ch.Schmidt und Th.Melzl mabase-verlag,Nürnberg 
      2011   ISBN 978-3-939171-25-6
 Texte en fr: Georges Pfalzgraf (1974)1979 et doxologie(st.6)14.3.2011
 
   
           
Administration 13-12-2017 : 257 visiteur(s)
1124873 visiteurs au total