Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

Prends ma main dans la tienne: So nimm denn meine Hände und führemich.

 SO NIMM DENN MEINE HÄNDE:Julie Hausmann 1862
   EG 376 Arc-en Ciel 619 cf AL 47-14 (mél)
   Ne pas désespérer,mais s'en remettre à
   Dieu, et agir,la main dans la sienne.
 1.
 Prends ma main dans la tien°ne,
 et qu'en° tout° lieu°.   (:|])
 ta Droite me soutien°ne,
 Seigneur°,mon° Dieu°.!/
 Comment donc sans ton ai.-'de
 me di°ri°ger°.,
 si je ne'-' te possè°de
 pour me-° guider°.?
 2.
 Que ta main me dispen°se 
 joie ou° dou°leur°,  (:|])
 Seigneur, par ta présen°ce
 reste en° mon° cœur°./ 
 Je ne sais qu'une cho.-'se,
 moi,pau°vre en°fant°.:
 Dans ta main'-' je repo°se,
 calme et-° confiant°.
 3.
 Dieu, si de ta puissan°ce 
 tout m'é°chap°pait°.,  (:|])
 pourtant ta bienveillan°ce 
 m'entou°re°rait°./ 
 Prends ma main dans la tien.-'ne,
 plein de° bon°té°, 
 pour que par'-' toi j'attei°gne 
 l'éter-°nité°.!
 4.         +
 Mais si l'orage gron°de,
 si tout° m'est° pris°.,  (:|])   !
 si la mer est profon°de 
 et le° ciel° gris°.,/ 
 que t°a voix me soutien.-'ne,
 Seigneur°,mon° Dieu°.
 Que ma main'-' dans la tien°ne
 reste en-° tout lieu°.!
 ..............................

D'après: So nimm denn meine Hän°de und fü°hre°mich°. (en fr corrigé 2007;2012) 2014 GP
De: Julie von Hausmann (1825-1901)1862,missionnaire avec son mari en Afrique du Sud

Version Allemande:
D'après : So nimm denn meine Hände (Julie perdit son mari et tout; seule en Afriq. du Sud! )
De: Julie von Hausmann 1862
EG: 376  RA: 554

 Mél: So nimm denn meine Hände:EG 376;Arc 619
     Friedrich Silcher,1842 
     cf Prends ma main dans la tienne,
     NCTC 298;Arc-en Ciel 619; AL 47-14 
 Text: Julie Hausmann,1825-1901,1862
 Texte en français: Mme E.Roehrich,1908
    (st1+2+4cf L&P 4O3)
 Texte revu et augmenté de la str 3 de 
    l'original par G.Pfalzgraf <1993
    (2003/2012 et 2014) avec le souhait 
     de le rendre aussi proche que 
     possible du texte original connu et
     bien apprécié.
 Il me semble pourtant bon de retenir la
     dernière strophe de Mme E.Roehrich,
     1908,ci-dessus la str 4 qui souligne
     la profondeur de la détresse de Julie
     von Hausmann:  
       L'auteur des trois premières strophes,
     Julie von Hausmann en 1862,missionnaire
     en Afrique du Sud, y perdit son mari et
     tout ce qu'elle possédait, mais elle ne
     se découragea pas;elle restait un témoin
     de la foi,par sa confiance et son 
     endurance dans une pleine fidélité.
 ALTERNANCE ? 
  *  Bien qu'il ait le signe de la 
     reprise :|] au bout du second vers,
     j'ai le sentiment qu'elle n'entraîne
     plus une prise en charge par l'assemblée
     du second couplet,comme c'est le cas dans
     les chants classiques. Si l'on désire
     néanmoins alterner,l'alternance se situera
     mieux au milieu de la strophe entre un groupe
     choral et l'assemblée à / . Les quatre str.
     peuvent même se chanter d'un seul trait.(GP)
 
   
           
Administration 20-08-2017 : 199 visiteur(s)
979331 visiteurs au total