Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

TE DEUM versifié: GROSSER GOTT-,wir lo-ben dich EG 331: Dieu,c'est toi- que nous- louons

* St 1. d'Ignaz FRANTZ,1768: EG 331.1 [un peu plus libre:]
  GROS°SER GOTT-,WIR LO-BEN dich°.; Herr°,wir prei-sen dei-ne Stärke°|/ 
  vor° dir neigt- die Er-de sich°. und bewun-dert dei-ne Werke°e! +* 
** Wie° du warst- vor al°ler Zeit°., so° bleibst du- in E-wigkeit°.
  1.
  Dieu°,c'est toi- que nous- louons°.,  toi°,le Cré-ateur- et Père°!/ :|]
  Toi°,Seigneur-,nous te- chantons°.,  toi° que l'u-nivers- révère°!+
  ** An°ges et- pouvoirs° des cieux°.,  jus°tes,saints- et bien-heureux°.,
  2.
  Ché°rubins- et sé-raphins°   di°sent dans- leur chant- sans cesse°:/ :|]
  Tu° es in-fini-ment Saint°,  Sei°gneur,Dieu- des chœurs- célestes°!+
  Ciel° et ter-re sont° emplis°  de° ta gloi-re à l'in-fini°!     
  3.
  Les° apô-tres,tous- en chœur°,   et° la trou-pe des- prophètes°,/ :|]
  les° témoins- ,tes ser-viteurs°, ton° Egli-se sont- en fête°: + 
  Tout° un peu-ple te° bénit°,  Pè°re et Fils- et Saint- Esprit°! 
  4. 
  Roi° de gloi-re, Christ-,Jésus°,   le° Fils é-ternel- du Père°,/ :|]
  pour° le mon-de et le- salut°,  tu° es né- de l'hum-ble Vierge° + 
  et° tu as- vaincu° la mort°,  nous° ouvrant- le Ciel- dès lors°. 
  5.
  Seul° ton Pè-re est le- Seigneur°,   mais° tu siè-ges à- sa Droite°/ :|]
  Tu° as part- à son- honneur°  dans° son é-ternel-le gloire°,+ 
  toi° qui rends- le Ju°gement°  sur° les morts- et les- vivants°.  
  6.
  Viens° donc au- secours- des tiens°   par° le sang- de ton- Alliance°./ :|] 
  Comp°te -les- parmi- tes saints°, fais° -les vi-vre en ta- présence°; + 
  Sau°ve -nous- de l'En°nemi°   et° bénis- tous tes- amis°! 
  7.
  En° ce jour- ,nous te- louons°   dans° la joi-e,ô no-tre Maître°,/ :|] 
  Nous° voulons- bénir- ton Nom°  à° jamais-, dans tous- les siècles°: + 
  Veil°le sur- nous cha°que jour°,  gar°de -nous- en ton- amour°.     
  8.
  Aie° pitié- de nous- ,Seigneur°, mon°tre à tous- ta bien-veillance°./ :|]
  Viens° répan-dre le- bonheur°   et° susci-te l' es-pérance°. + 
  Ne° nous a-bandon°ne pas°,  car° nous es-pérons- en toi°!
  R.  A°men°.! (mi°fa°.!)  
  *************************************************************************
  

D'après: TE DEUM sous forme métrique (réduit de 11 à 8 str.)
De: Ignaz Franz(1719-1790)1768

Version Allemande:
D'après : Grosser Gott, wir loben dich EG 331 RAs 525
De: Ignaz Franz 1768
EG: 331  RA: 525

   Mél: Grosser Gott-,wir lo-ben dich,EG 331; RA 525; AL 41-26
        Lüneburg 1668, Wien vers 1776, Leipzig 1819
      Ce TE DEUM versifié  est adapté d'après le texte allemand
   d'Ignaz FRANZ(1768) EG 331 RA 525 (mais aussi en partant de
   l'original latin du 4è s.) 
      Dans ce chant la mélodie du premier couplet est reprise à / 
   dans le second, une répétition de la mélodie qui est une tacite
   invitation à y pratiquer l'ALTERNANCE: 
   -  au premier couplet entonné par un groupe choral de même 
   timbre répond l'assemblée à /.  A + celle-ci continue ensuite
   le chant jusqu'à la fin de la strophe.
   -  Cela semble la solution la plus simple pour éviter fatigue et
   essoufflement si l'on se propose de chanter un plus grand nombre 
   de strophes ou même le choral ci-dessus en entier....
   -  Selon une suggestion de M.Luther de chanter "mit dem gantzen
   Chor",on peut comprendre que le groupe Choral vienne rejoindre à
   + l'assemblée pour constituer avec elle un choeur plénier.
      La solution habituelle pour inclure le couplet final consiste
   à reprendre le dernier couplet une seconde fois en le terminant
   la première fois  à la tierce supérieure au "la"  et la seconde
   fois seulement sur le "fa" final! Une conséquence de cette façon
   de procéder aboutit à limiter le nombre de strophes de ce grand
   TE DEUM en général aux deux premières strophes!       
      Une solution bien meilleure est de "répondre" au groupe choral
   de même timbre à / selon une bonne méthode pédagogique, sans 
   renoncer à la joie de louer Dieu,le Père et le Fils,et ni à la 
   grande LOUANGE de ce choral d'Ignaz Frantz de 1768 riche en bonnes 
   et remarquables formulations.(GP<198O,2001 et quelques suggestions,
   octobre 2013).
      Sur les 11 str du EG, alors que le RA en avait conservé 18 dans 
   son Supplément RA 525, je me suis limité à 8 dans mon choix! bien
   plus proche de l'original latin du 14è s rendu dans EG 191. GP
      Le texte français s'attache à rendre l'essentiel de l'original 
      (GP 20/10/2012)
   ** VARIANTE d'après: Ignaz FRANZ(1719-1790)1768: dans la str 1. il 
      simplifie le texte dans les vers 5 et 6 à + qu'on peut rendre par:   
   +* "Dieu° dès le- commen-cement°, tu° l'es é-ternel-lement°.!"
 
                    
                 
  
 
   
           
Administration 19-08-2017 : 594 visiteur(s)
979028 visiteurs au total