Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

Pourquoi donc.m'affligerais-je?: Warum sollt.ich mich denn grämen? EG 370

WARUM SOLLT°.Ich MICH DENN GräMEN
       RA 449,1-4,7.8.10.11. EG 37O idem
       (Christ "est" et demeure notre réconfort)
 1.
 Pour°quoi° donc°. m'affligerais° -je°? 
 En Jésus°,mon salut°,ma peine s'allè°ge°/ 
 Qui° pour°rait°. m'ôter la pla°ce°
 que le Fils°,Jésus,Christ°,m'attribue par grâ°ce°?       
 2. (Job 1.21)
 J'é°tais° nu°(e). quand sur la ter°re°,
 je suis né(e)°,façonné(e)° par Dieu dans ma mè°re°:/ 
 Nu(e)°,je° quit°. terai le mon°de°,
 quand viendra° mon trépas° dans la nuit profon°de°.
 3.  (Job 2.10)
 Ce° que° j'ai°. tous mes biens vien°nent°,
 du Seigneur°, mon auteur°,pour qu'à lui je tien°ne°!/
 Puis°qu'il° m'a°. donné la  vi° e°,
 par le chant°,tout le temps°,je le magnifi°e°.
 4.
 Lors°que° je°. suis dans l'impas°se°,
 menacé,accablé,je demeure en grâ°ce°,/
 Et° si° je°. me montre fer°me°,
 au malheur°,à mes pleurs° Dieu va mettre un ter°me°! 
 5.(7)
 Plein° d'au°da°.ce et d'enduran°ce°,
 le chrétien° ne craint rien°,garde l'espéran°ce°!/
 Mê°me° si°. la mort le tra°que°,
 il se veut° courageux° au fort de l'atta°que°!
 6.(8)
 Que° pour°rait°. la mort cruelle,
 si ce n'est° m'arracher° à toutes mes peines?/
 Dieu° met° fin°. à mes souffrances
 par la mort° pour qu'alors° au Ciel je m'élance.
 7.(10)
 Les° biens° que°. les gens amassent
 sont des riens°, ils sont vains°,des ombres qui passent!/
 Les° vrais° biens°.,les biens suprê°mes°,
 sont donnés°,réservés° par Christ à qui l'ai°me°!
 8.(11)
 Sei°gneur°,sour°. ce de ma joi° e°,
 bon Berger°,viens montrer° la céleste voi° e°!/
 je° te° suis°.,à toi j'adhè°re°,
 car c'est toi° qui pour moi° mourut au Calvai°re°!
 .................................................

D'après: Warum sollt ich mich denn grämen? RA 449
De: Paul Gerhardt(1607-1676)1653

Version Allemande:
D'après : Warum sollt ich mich grämen EG 370
De: Paul Gerhardt 1653
EG: 370  RA: 449

  Mél.:  Wa°rum° sollt°.ich mich denn grä°men°: RA 449; EG 370
   de :  Johann Georg Ebeling 1666
   ou :  Fröhlich soll°.mein Herze springen: RA 31; EG 36 

  L'originalité des couplets est l'installation de deux vers
         brefs,de rime masculine, qui se font écho après 
         chaque vers de rime féminine. 
         Par une bonne exécution on obtient un effet inhabituel
         et remarquable (GP)
  Text:  d'après Paul Gerhardt,1607-1676,1653 
  Texte  en français:,trad.et adapté par Georges Pfalzgraf,1973
        (fait après le décès accidentel à Cap Breton de Dany 
         mon plus jeune frère né le 8.4.1951;+ 25.7.1973)

  D'après Paul Gerhardt 1633, (GP en fr.)
  Ces strophes présentent deux particularités:
  - les vers à la fin ont tous des terminaisons féminines!;
  - pour rattraper cette apparente irrégularité, le poète
   (Paul Gerhard) suivi par le musicien-compositeur
   (Johann Georg Ebeling) ont trouvé et installé deux vers 
    brefs, de rime masculine, à l'intérieur de chaque
    couplet de vers, immédiatement après la rime féminine.
    C'est à la fois très particulier et très ingénieux,
    révélateur de la recherche et du savoir -faire des poètes
    et des compositeurs, qui restèrent pourtant relativement 
    simples et à la portée des fidèles.
  L'ALTERNANCE:
  - Elle peut se faire entre le premier couplet de la 
    strophe et le second qui par des ressemblances annonce
    la seconde partie de la strophe. C'est donc à / qu'on 
    peut placer l'alternance permettant sans fatigue et sans
    essoufflement de chanter autant de strophes que l'on
    désire.GP 
  
  
 
   
           
Administration 19-11-2017 : 544 visiteur(s)
1112382 visiteurs au total