Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

Que rien ne me sépare de Dieu,...: Von Gott will ich nicht lassen, denn Er..EG 365

 VON GOTT WILL ICH NICHT LAS°SEN 
  RA 448,1-5 EG 365,1-5 (1b
 (Uni à Dieu,nul ne l'aime en
  vain: bien s'accrocher à lui!)
 1.
 Que rien ne me sépa°re
 de Dieu, mon créateur.:/
 car sans lui je m’égare
 et je vis dans l’erreur.+
 Mon Dieu me tend la main
 et, où que je me trouve,
 il me nourrit et prouve
 que nul ne l’aime en vain.
 2.
 Si la faveur des hommes
 vient très vite à changer,/
 de Dieu nous environne
 une infinie bonté:+
 Il veut changer mon sort,
 sauver, dans la détresse,
 de tout ce qui m'oppresse
 et même de la mort.
 3.
 Dans le Seigneur j’espère
 quand il me faut souffrir./
 Il est pour moi un père
 qui sait me secourir.+
 A lui je m’en remets,
 de lui je me réclame, 
 Qu’on me loue ou me blâme,
 je le fais sans regret.
 4.
 Tout ce qui m'est utile,
 il sait me le donner./ 
 De lui vient l' Evangile,
 le Fils, le bon Berger:+
 Il nous l'envoie d'en haut
 et par lui nous accorde, 
 dans sa miséricorde,
 ce qui nous fait défaut.
 5.
 De nos cœurs et nos lèvres
 louons le Créateur,/ 
 et que chacun le serve
 en lui faisant honneur:+ 
 Sans Dieu la vie n'est rien,
 mais vide et sans lumière: 
 Tournons -nous vers le Père
 pour le bonheur sans fin.
 ...........................
 

D'après: Von Gott will ich nicht lassen, RA 44 EG 365
De: Ludwig Helmbold(1532-1598)1563)

Version Allemande:
D'après : Von Gott will ich nicht lassen
De: Ludwig Helmbold 1563; Nürnberg 1569
EG: 365  RA: 448

 Mél: Von Gott will ich nicht lassen: 
      RA 448,1-5;= EG 365;Lyon 1557.
      1854.1563 Erfurt 1572. 1854
      NCTC 59; 281; AL 31-04
      Lyon 1557,1563;Erfurt 1563;1572.1854 
 Text: Ludwig Helmbold (1532-1598)1563
 Texte en fran.: Georges Pfalzgraf <1991 
 ALTERNANCE:        
 La reprise de la mél.du premier 
 couplet dans le second invite à 
 pratiquer l'alternance qui n'
 accrédite pas "les rimes embrassées"*!
 or, c'est le cas dans le second 
 quatrain du poème ci dessus!
 Il ne reste que la possibilité +:
 l'assemblée poursuit son chant 
 jusqu'à la fin de la strophe en y 
 incluant un texte qu'on ne peut pas
 "alterner"! 
 * On dit "rimes embrassées" lorsque deux
   rimes d'une espèce sont enfermées dans
   deux rimes de l'autre selon une 
   symétrie centrale empêchant les rimes
   de se suivre. J'y attire l'attention 
   déjà dans RA 1;11 et 220 et EG 9 .GP  
      
 
   
           
Administration 20-10-2017 : 118 visiteur(s)
1012958 visiteurs au total