Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

Ps 130: *Dans° l'affliction°, je° crie à toi°,: Aus° tiefer Not° schrei° ich zu dir° Ps130

 AUS TIEFER NOT SCHREI ICH ZU DIR: Ps 130 =EG 299 sur la
     mél du RA 396 =EG 299 De profundis Ps (129)130      
     Que Dieu entende ma plainte et me libère de 
     l'étreinte qui me fait du tort.    
(1) Mél. de STRASBOURG,1524 de Wolfgang Dachstein 
    1.                     
   *Dans° l'affliction°, je° crie à toi°,   
    Sei°gneur, entends° ma- plain°te°!/ :|]
    Prê°te l'oreil°le, é°coute -moi°,
    du° mal défais° l'é-trein°te°! + 
    Sei°gneur qui me° vois° accablé°,
    de°vant toi qui° peut° subsister°, 
    si° tu° re°tiens° les° fau --°tes°?
    2.
    J'at°tends,j'attends° le° Dieu très saint°,
    plus° que la gar°de- l'au°be° ./ :|]
    J'es°père en lui°,dans° mon chagrin°,
    en° son amour° qui- sau°ve°.+
    Gran°de est de Dieu° la compassion°: 
    Puis°qu'il dispo°se° du pardon°, 
    je° comp°te° sur° sa° grâ --°ce°!
    3.
    Mets° ton espoir° dans le Seigneur°,
    ô° Peuple,et sois° fi-dè°le°!/
    N'ou°blie pas qu'il° est° ton Sauveur°, 
    qu'il° te prend sous° son- ai°le°;+ 
    De° Dieu vient la° con°solation°:  
    Comp°te sur lui°, car° il est bon°, 
    il° te° sou°tient° et° t'ai --°me° .
    4.(5)
    Si° le péché° devient° nombreux°,
    la° grâce sur°a-bon°de°;/
    son °secours se° fait° merveilleux°
    et la joie nous° in-on°de°;+
    Car° c'est lui° No°tre° bon Berger°,
    le° Sauveur qui° vient° racheter° 
    "Son° Peu°ple°*' de° ses° fau --°tes° .
  ......................................
(2)l'Autre MELODIE de LUTHER,1524:plus classique:       
    Si° mi si do si sol la si.
    si'do ré do la sol-fa mi°/:|] 
    Si° mi si do si sol la si. 
    si'do ré do la  sol-fa mi.+
    la'sol do si la' ré-do'si la. 
    do' si do ré sol si'-do' la sol.
    sol'do si la mi sol-fa mi°
........................................
 *VARIANTES tout au début: choisir la formule
  la plus appropriée:   
     a Dans° l'affliction°, je° crie à toi°, 
     b Dans° mon malheur°, je° crie à toi°,
     c Dans ma douleur°,je crie à toi°
  (Lors du chant de ce psaume 130,on s'associe
  en général au deuil et malheur d'autrui).

D'après: Aus tiefer Not schrei ich zu dir (Ps130) cf De profundis
De: Ps 13OMartin Luther,1483-1546(1524)

Version Allemande:
D'après : Aus tiefer Not schrei ich zu dir RA 396
De: Martin Luther 1524
EG: 299  RA: 396

  Mél:(2) Aus°tiefer Not°schrei°ich zu dir° 
     Ps 130; RA 396; EG 299; la mélodie de
     Strasbourg de: Wolfgang Dachstein 1524
     NCTC  274; AL 12-19
  Mél:(1) de Luther de 1524 RA 396 =EG 299 
      AL 12-18
  Texte d'après le Ps (129 LXX)=Ps 130 hébreu
  Texte en français: Georges Pfalzgraf 1979
     cf. Luther RA 396, EG 299 
  *' Dans le texte de Luther en allemand, "son°
   Peuple" est dit "Israel": ce nom fut donné 
   au patriarche Jacob qui,dans Gn 32.1-32(29) 
   s'accrocha si fortement à Dieu, qu'il sortit
   vainqueur de son combat spirituel. Et aussi 
   en face de son frère Esaü qui dilapida son
   droit d'ainesse par sa légèreté et son 
   laisser -aller(Gn 25.29-34 et Gn 27.) 
     Dans le NT tout peuple s'accrochant à Dieu 
   par le Fils devient en quelque sorte un 
   "Israel" dans son sens biblique et théologique
   du NT! GP
  *L'ALTERNANCE: La reprise de la mélodie du
   couplet I dans le couplet II y incite!
   Un groupe choral entonne le premier couplet et
   à / l'assemblée se charge du second couplet et
   peut garder ensuite le monopole du chant jusqu'à 
   la fin de la strophe.
   -  Cette solution peut être considérée comme
   valable et suffisante: la pause que le groupe
   choral accorde à l'assemblée dans le premier
   couplet suffit à celle-ci d'aller jusqu'au bout
   de la strophe. 
   -  Mais on peut aussi concevoir que le groupe
   choral revienne s'associer à + à l'assemblée 
   pour lui offrir le concours de ses voix et 
   former avec elle un choeur plénier de l'ensemble
   des voix. Cette idée était chère à Luther qui 
   employa l'expression "mit dem gantzen Chor" 
   dans le Graduel après l'épître.
      Cette seconde solution a l'avantage d'apporter
   un soutien continuel à l'ensemble de l'assemblée 
   sans causer ni fatigue ni épuisement.GP
 
   
           
Administration 30-04-2017 : 248 visiteur(s)
921532 visiteurs au total