Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 435

Retour

Imprimer

Christ,Seigneur, Fils Unique : Herr Christ,der Einig Gotts Sohn EG 67; RA 56

 HERR CHRIST,DER EINIG GOTTS SOHN RA 56; EG 67 

  Texte d'Elisabeth Cruciger 1524:

  Trad.et adaptation en français: G.Pfalzgraf 1983 et 2011 
                     
 1.
 Christ, Seigneur, Fils Unique          
 jusqu'en l'éternité,  
 issu de Dieu, implique:
 comme c'est annoncé:   
 Brillante et sainte Etoile,  
 Il n'a pas son égale  
 Dans l'étendue des Cieux!

 2. 
 Pour nous Dieu l'a fait naître 
 à l'aube de nos temps, 
 fils de Marie la Vierge, 
 sans cesse obéissant:               
 Du Ciel ouvrant la porte                             
 d'en haut il nous rapporte  
 la vie et le bonheur!

 3.
 Accorde-nous de croître, 
 Seigneur, en ton amour,
 et de mieux te connaître 
 pour te servir toujours. 
 Que ta douceur attire  
 nos cœurs pour qu'ils aspirent
 à s'élancer vers toi!

 4.
 Auteur de tous les êtres,
 Parole issue de Dieu,
 illimité, ton règne 
 s'étend à tous les cieux. 
 Que la pensée nous guide   
 et qu'elle aussi dirige 
 tous nos chemins vers Toi!

 5.
 Que ta grâce m'étreigne 
 et je naîtrai d'en haut:
 Mortifie le vieil être, 
 suscite le nouveau,
 celui qui ne se lasse, 
 debout devant ta face,
 de s'en remettre à toi.


 ****************************************
 ** -  La reprise de la mélodie du premier
 couplet dans le second invite à l'ALTERNANCE:
 L'assemblée répond à l'intonation donnée par 
 le groupe choral I en s'appuyant sur ce qu'elle
 vient d'entendre et puis elle continue à 
 chanter la suite jusqu'à la fin de la strophe.
 
    -  Au tercet final, pour que l'assemblée ne 
 faiblisse pas et ne déraille pas, il est
 bon que le groupe choral I mieux préparé s'associe à 
 + à l'assemblée pour la soutenir jusqu'à la fin de la 
 strophe. Et pareillement dans les autres strophes.

    -  J'ai le sentiment que la reprise mélodique du
 début de la strophe a été rendu évidente par le
 compositeur et aussi l'intention du poète de faire 
 entonner le choral dans le premier couplet et de
 donner ainsi à l'assemblée une bien plus grande
 assurance, d'une part pour se lancer et d'autre part 
 pour éviter le risque d'épuisement et de fléchissement
 de l'assemblée et peut-être aussi pour mieux 
 imprégner la mémoire des chanteurs. GP 

D'après: Herr° Christ,der einig Gotts° Sohn°
De: Elisabeth Cruciger <(1500-1535)1524

Version Allemande:
D'après : Herr°, Christ,der einig Gotts° Sohn° [dans RA 56, rythme simplifié autrefois]
De: Elisabeth Cruciger 1524 EG 67
EG: 67  RA: 56

ré Mél.: Herr Christ, der einig Gotts Sohn 15è s;
       Erfurt 1524; =RA 567. 
       Dans EG 67; AL 32-06; 22-01 le rythme premier
       est plus énergique que dans le RA 56 (où on 
       l'avait simplifié pour rendre le chant plus
       accessible).Le RA 56 respirait davantage
       le calme, la dignité et la sainteté!(GP)
 
 Texte d'Elisabeth Cruciger 1524,[en RA 56 le rythme
 de la mélodie avait été simplifié par rapport à 
 l'original: je l'ai changé pour rejoindre le EG 67        
 Texte en français: Georges Pfalzgraf(1975)1983/2014 

 
 
   
           
Administration 21-10-2021 : 33 visiteur(s)
1875023 visiteurs au total