Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

SANCTUS XVIII(13è s +16è s) : Saint,saint-,saint Seigneur: Heilig-,heilig-,heilig ist Gott

 PREFACE à l'ACTION de GRÂCES RA 33 rouge: d'après: Luk.Lossius 1585,~forme classique:
  - Le Seigneur est avec vous°(fa solla fa solla sol°)[Es7.14;Mt1.23;28.2Ob;1.23;Lc1.28] 
  R.et avec ton esprit°(fa solla fa lasol°). [Phm 25;Ga 6.28;Ph 4.23]
  - En haut les coeurs-:..(la sib la sol-la)[Col 3.1s])
  R.Nous les tournons vers le Seigneur°(la sol lasib la la solfa°!)                              
  - Rendons grâ-ces au Seigneur,[notre Dieu]°!(lasib la-solla lalala,[fala sol°!*]
  R.C'est important et juste°!(sib lasolla sol solfa°!)
          * le texte entre []est omis chez les orthodoxes dans les petites assemblées.

 ACTION DE GRÂCES: 1ère partie plus générale et en fontion des lectures mène au SANCTUS:)
 CHANT de l'ACTION de GRÂCES EG 185.2 (cf.Sanctus XVIII; cf RA 33 rot):     
  R.Saint°,Saint-,saint Seigneur°,(la°,lasol, fa solla°)
    Dieu des "troupes célestes°"!(la la lala sollala°!) [Luc 2.13]*"        
    Ciel et terre sont pleins de ta GLOI-RE°!(fa sol lala sol sib la la sol-fafa°!)               
 ** `Osan-na dans les lieux très hauts°!(fasol-la la la la la sol la°!)      
    Béni- est Celui qui VIENT| (fasol-la lala la sol sib|..
    dans le NOM du Seigneur°!..(la la sol la solfa°)             
 ** `Osan-na dans les lieux très hauts-°!(réfa-solsol sol la sol fa fa-sol°!)

         *" Luc 2.13:= "Dieu des troupes célestes"(sabaoth dans le NT)| ou: Apoc 4.8:
            un hapax dans le NT reprenant de la Septante tardive le terme "pantocrator":
    L'hébreu tsébaoth y étant difficile à rendre on y préféra le terme "pantokrator";
    dans le NT retentit le terme araméen:"sabaoth" parlé par les apôtres!
 ACTION DE GRÂCES: 2è partie,centrale: l'événement Jésus,le Christ, et l'Institution.
                   3è partie: prières pour l'Eglise locale et en général, puis:                             
 DOXOLOGIE FINALE à la fin de toute l'Action de Grâces "Par Jésus le Christ." 
    - Par lui°,avec lui et en lui°(sol sib°,sibsib la sol la la°,)|
      toi Dieu°,Père TOUT -Puissant°,(sol sib°,sibsib sib -solsib°,)|   
      tu as dans l'unité du Saint Esprit°,(sib sib sib sibsibsib sib la solla°,)
      tout honneur et gloire (la lasol la sibla )     
      jusque dans les siècles des siè-cles°!(solsol fa ré fafa sol la-solsol°!
 AMEN pour s'associer à l'ensemble de l'ACTION de GRÂCES:(1 Cor 14.16; Néh 8.6;9.5-12s)
  R.A---°--ME°N!(fasollasib°lasol|fa°sol) de Luther 1528,fut ajouté à son Agnus Dei.  
  NOTRE PERE de Rimski-Korsakov AL 62/21;/ EG 186;/ de Leipig:EG 186.1; Suggestion de
  valoriser davantage l'Amen final en remplaçant les deux dernières croches par 2 noires

 HYMNE de la FRACTION du pain: AGNUS DEI (A)solennel de Luther 1525.1528: 
   Introduction:(La Fraction du pain est une coutume lit.dont témoigne Justin Martyr
                vers 150,même à Rome(Apologie I.67 et 66 à l'empereur Antonin,voir aussi 
                le NT,les divers textes de l'Institut. et les Orthodoxes)et EG 117.1 **                              
   |sol|:- Le pain que nous rompons°(fa) [faire le geste]
   |est la commmnion au Corps du Christ° (:fa sol lalala sol la sol fa°...|
    pour les membres qu'il rend saints°!(:sol sol lala la sol fa°!)
   -  Le Sanctuaire est aux saints!(fa solsolsol fa sol la°!)[un texte orthod.très ancien]
   R. Un seul est le Saint°! Un seul,le Seigneur°: (la la la la sol°! la la,la lasol°:)
      Jésus le Christ° à la gloire de Dieu,le Père°(lafa sol sib° sib sib dodo sib la fa solsol°)
      A-- - men°!(Fasollasolsol°!)      
 0n ajoute aussitôt un AGNUS DEI pour continuer la fraction du pain: surtout si une miche de pain 
      a été offerte: il convient alors de la rompre en morceaux adéquats pour les présenter aux
      communiants):la fraction se poursuivait durant le chant de l'AGNUS DEI,son lieu originel. 
   R.(1). AGNUS SOLENNEL de Luther (Luther 1525.1528:)  
     1-3: CHRIST- , AGNEAU de Dieu°,| (fa-sol, lasib sib la°,..
     qui enlèves le péché du mon°de°,(la lalasol la sibdo sib la°la°...
     1+2: aie pitié de nous°°!(sol fala la sol°°!) 3: donne -nous ta paix°°!(solfa -la la nous°°!)           
   ou sa forme plus simple:   
   R.(2). AGNUS avec un début ne s'élevant pas au sib:(GP) 
     1-3: CHRIST, AGNEAU de Dieu°,|(fa,solla la la°,.. 
     qui enlèves le péché du  mon°de°,(la lalasol la sibdo sib la°la°,..
     1+2: aie pitié de nous°°!|(sol fala la sol°°!) 3: donne -nous ta paix°°!(solfa -la la sol°°!)
   ou:
   R.(3). AGNUS DEI XVIII du 12è s. (moins connu/PROPOSITION en français (GP):
    1-3: [Christ,]AGNEAU de Dieu°, [fa,](fafa fa sol°°|..
    qui enlèves le péché du monde°, (sol solsolfa sol solmib fa solsol°,..                  
    1-2: aie pitié- de- nous°°!|(fa solla-fa sol-fa fa°°!) 
     3: donne -nous- ta- paix°°! |(fasol la-fa sol-fa fa°°!)       
   ou:
   R.(4) O Lamm Gottes' un'schul°dig ..(fa fa dodo' do'ré°do) =EG 190.1 (A)

   La Suite et la fin: dans (F) EG 190.5
 *************************************************************************** 
  ** `Osan-na: en grec le ho de l'araméen hosanna est remplacé par un grand O qui 
    ne suggère pas des sens déplacés dans certaines de nos langues!

D'après: Sanctus-,sanctus-,sanctus Dominus,Deus Sabaoth
De: 13è s?/+ adaptations en alld. au 16è s.:Lukas Lossius 1553.1582;RA 34 r 1589)

Version Allemande:
D'après : Heilig-,heilig- heilig ist Gott (heilig a 3 syllabes tout comme 'hagios' en grec!)
De: ? adaptation de Lukas Lossius 1553.1582 et d' autres au 16è s
EG: 185.2  

  *  NB: le motif(fasolla)qui abonde dans ce Sanctus XVIII(ici 4x)revient
         dans tous les chants de cette série XVIII(vaticane)!
  +  Le début de ce Sanctus: "sanctus-,sanctus-"pourrait soulever la
     question d'un original grec: "hagi os,hagi os,hagi os"!? Existe-t-il
     des sources plus anciennes que le 13è s.?(une question!GP 2O1O)
  [Ou se pourrait-il que ce sanctus grec (d'origine romaine) fut tellement 
  connu par le peuple grâce à une bonne adaptation en latin et soutenu 
  longtemps par une petite minorité restante de langue grecque qu'il n'était pas
  besoin de l'écrire? [Sachons qu'au 7è s. Rome et Paris,etc. ont encore fait appel
  à des Syriens parlant le grec pour la fonction épiscopale...!] 

 *   Luther dans: "Christe,Du Lamm Gottes°,renforce le vocatif par: "Christe,
   Du Lamm Gottes°" et met l'accent principal sur GOTT(sib) de Gottes°(=de
   Dieu°"(la°)en montant au sib et puis en revenant sur la corde de récitation.
   Ce faisant,il reprend le motif "fasolla" du Sanctus XVIII et de l'Agnus Dei
   (de la même série) en commençant l'initium de son Agnus par ce même motif:
   "fasolla" à 3 reprises"! Dans son adaptation en allemand, Luther place ce même 
   motif carrément en tête de la phrase. 
 **  Dans le cas de l'Agnus simplifié,qui en son début ne monte pas au sib, 
   l'accent principal se met sur la 2è syl.de "Agneau" et non pas sur: Dieu
   qui reste sur la corde de récitation:|la|=(le tenor).                 
 *** Luther a sans doute réagi de façon tacite contre l'abus du "rire pascal"   
   (le "risus pascalis") le dimanche de Pâques: Pâques est une grande occasion de 
   se réjouir, mais non pas une raison de se livrer à des plaisanteries à propos
   de l'Agneau pascal dans les termes du "lièvre ou du lapin de Pâques"!
     L'Agneau de Dieu n'est pas un sujet pour plaisanter! C'est le Christ qui sur
   la croix s'est "chargé de nos péchés"! Voir aussi la REMARQUE sous EG 19O.2 /
   Pour cette raison je propose ici le maintien de "Christ" au début de l'Agnus
   Dei du 12è s.(3) (GP)         
   
 
   
           
Administration 11-12-2017 : 1024 visiteur(s)
1123221 visiteurs au total