Mode de classement :


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 



Nombre de chants disponible : 452

Retour

Imprimer

Jn 11,16: Suivons tous Jésus, le Maître: Lasset uns mit Jesus ziehen | EG 384

 LASSET UNS° MIT JE°SUS ZIEHEN RA 411 EG 384(rythmé) SUIVANCE du Chist.

 1)° Mélodie moins rythmée[in: RA 411 (de 1899 ?] 
 Faut-il en rester à cette mélodie de 1899 non rythmée? qui  pour 
     l'essentiel remonte à Johann Schopp(1641.1705.1899)
 L'adjonction des signes rythmiques facilite le chant de l'assemblée!: 
 [Mélodie rythmée selon le EG 384: (en do~min 2 b):]
     do do sol° do si° si do do°  8mib° ré do° sib do la° sol°/ :|]
     do do sol° do si° si do do°, 8mib°,ré do° sib do la° sol° +
    sol° sol sib° mib ré° mib fa fa°. fa° fa fa° lab sol° sol fa°. 
    sol° sol sol°sib lab° sol fa°. -do° ré mib ré mi° fa sol sol°/ 
    I. mi° fa sol° fa sol° la si°., + 8do° ré mib° do do° si do°.  
  .............................................................
 2)° MELODIE devenue populaire en Alsace-Moselle selon RA 342:
     Sollt ich meinem Gott nicht singen? 
     de Friedrich August Ihme, pasteur Alsacien
     longtemps à Baerenthal près de Philipsbourg
     (en Moselle.Il fut à l'origine du renouveau du
     chant dans la seconde moitié du 19è s. grâce à
     son livre d'orgue Halleluja 1888..et ..en 1923.
 ................................................................
     Voici le texte et la mélodie rythmée selon EG N°384(=EG 325)
  1.
  Suivons tous° Jésus°,le Maître°   8et° l'exem°ple qu'il don°na°./ :|]
  Engageons°-nous à° renaître°  8dans° la voie° qu'il nous tra°ça°./+*
  Che°minons° bien à° sa suite°  sur° la rou°te vers° le Ciel°.,
  ré°pondons° à son° appel°.  et° de nous° que nul° n'hésite°:/ 
 !I O° Jésus°,précè°de -moi°., + 8Je° veux sui°vre pas° à pas°!
  2.
  Prenons part° à ses° souffrances°  8que° pour nous° il endu°ra°.,/ :|]
  Il sera° la dé°livrance°  8de° tous ceux° qu'il rache°ta°.;+
  C'est° au ter°me de° nos peines°   que° vient la° féli°cité°.: 
  Tout° par lui° sera° changé°.!   Sui°vons le° chef qui° nous mène°:/ 
  I Christ°,pour toi° je veux° souffrir°., + 8près° de toi° me ré°jouir°.!
  3.(4)
  En Jésus° allons° revivre°   puis°qu'il est° ressusci°té°.!/ :|]
  Suivons -le°,car il° délivre°  8de° la mort° les rache°tés°.;+ 
  De° l'Egli°se il est° la tête°;  nous° les mem°bres de° son Corps°, 
  nous° surmon°terons° la mort°.  pour° une é°ternel°le fête°:/  
  I Viens°,Jésus°,m'unir° à toi°., + 8i°ci et° dans l'au° -delà°.!         
  ................................................................
  L'ALTERNANCE:
  - La reprise de la mélodie du premier couplet dans le second
  invite à l'alternance entre le groupe choral I et l'assemblée.
  L'assemblée se charge du second couplet et à + reçoit l'appui
  du groupe choral I
  - A + le groupe choral qui entonna le premier couplet s'associe
  donc à l'assemblée pour former avec elle un choeur plénier rassemblant
  toutes les voix. Le groupe choral  soutient l'assemblée de sa compétence
  (suggestion de Martin Luther qui s'applique aussi ici et d'autant plus
  que *les vers 5-8 sont constitués de vers "embrassés"* qui sont 
  symétriques et donc impropres à l'alternance!) 
    L'avant-dernier vers constitue dans chaque strophe un engagement 
  personnel I(!) à l'égard de Jésus. A + dans le dernier vers tous ensemble
  viennent se rejoindre.  GP
 
   

D'après: Lasset uns mit Jesus ziehen, seinem Vorbild folgen nach: [RA 411] et EG 357
De: Siegmund von Birken (1626-1681)1653

Version Allemande:
D'après : Lasset uns mit Jesus ziehen
De: Siegmund von Birken1653
EG: 384  RA: 411

  Mél: Sollt°ich°meinem Gott nicht sin°gen°...?:
       RA 342 Friedrich August Ihme 1879    = Mél. 2)°
  ou:  RA 411 Sollt ich mei°nem Gott° nicht singen°:
       de: Johann Schopp 1641.1715.1899 mais à notes
       égales dans RA 411. EG 384 est une mélodie très
       rythmée qu'une chorale douée peut maîtriser,mais
       guère une assemblée ordinaire: c'est sans doute
       pour cette raison que F.A.Ihme, pasteur-musicologue 
       et compositeur,avait écrit en 1879 une mélodie plus 
       facile qui obtint la faveur des paroisses (mél.RA 411).
       Notons que dans son édition HALLELUJA,1888 il plaça 
       la mélodie rythmée de Johann Schopp de 1641 en tête,
       c'est ce qui fut maintenu dans le HALLELUJA de 1923. 
  [ou: Albert Peter Bertsch,1758-1820,en AL 41-19,moins connu]
  Text :Siegmund von Birken,1626-1681,1653
  Texte en français: Georges Pfalgraf <1992[je l'ai pourvu de
       signes rythmiques qui à mon sens peuvent faciliter le
       chant de ce choral par l'assemblée!]
  L'OBSERVATION suivante vaut pour l'une et l'autre mélodie:
  La reprise de la mélodie du premier couplet dans le second 
  invite à l'ALTERNANCE. L'une ou l'autre mélodie peut en 
  effet se chanter dans l'alternance couplet après couplet 
  - soit entre un bon soliste et l'assemblée, aussi à la fin 
  de la str entre les deux derniers vers: - V/R.  
  - soit entre un groupe choral(de même timbre)et l'assemblée. 
  GP
 
   
           
Administration 19-08-2017 : 544 visiteur(s)
978978 visiteurs au total